Une Porsche de 15,000$... qui en a l'air de 200,000$

Performance

Une Porsche 911 de 15,000$ qui en a l’air de… 200,000$

La 911 est une voiture mythique. Depuis presque 50 ans, divers modèles et variantes de la 911 ont marqués son histoire. Du modèle classique des années 60, jusqu’à la 997 d’aujourd’hui, en passant par les modèles RS 1973 et 1974, les Turbo slantnose ou ma préférée, la 911 Carrera 2S 993 1998, chaque 911 est un véhicule vraiment spécial. Tous, sauf une : La 911 Carrera 996 de première génération (1998-2002).

À cette époque, cette toute nouvelle 911 avait comme mission de révolutionner le modèle phare de Porsche. À long terme, on peut dire que le projet a été une réussite. Car sans elle, la superbe et excellente 911 997 ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Mais cela ne change pas le fait qu’une 911 996 de 1998 à 2002 ne vaut vraiment pas grand-chose. Trop longue, trop mince, peu puissante et munit d’un intérieur fade et sans goût, la 996 de première génération peut se négocier à des prix aussi bas que 15,000$.

Une opportunité? Sans aucun doute!

Jordan Paul de la compagnie Paul Motor Company est un de ceux qui désirait profiter de cette occasion en or. Ayant accès à plusieurs véhicules exotiques un peu partout dans le monde, Jordan a réussi à mettre la main sur un exemplaire 996 C4 AWD en excellente condition à un prix littéralement dérisoire. La prochaine étape : transformer l’aubaine en véritable voiture exotique.

La voiture ayant été achetée aux États-Unis, Jordan a contacté Tony chez Precision Porsche en Californie. L’expert en Porsche a reçu le mandat d’exécuter la vision que Jordan avait pour sa 911.

Partie avantPartie avant

Première étape, la partie avant de la 996. Il s’agit sans doute d’un des aspects les plus décevants de la voiture d’origine. Je ne sais pas ce que Porsche a fumé en dessinant les phares en forme de goutte d’eau qui équipent les 911 996 de 19998 à 2002, mais c’est simplement catastrophique comme résultat. La première décision de Jordan a donc été de fait transplanter des phares OEM de Porsche 997.

Ensuite est venu le pare-chocs avant. Un modèle GT Street de la marque Techart a été choisi. De quoi rendre un chasse-neige jaloux. Des feux LED provenant eux aussi d’une 997 complètent l’avant de la voiture.

Des hanches de 911 TurboDes hanches de 911 Turbo

Le second problème avec la 996 est son manque de hanche. La 911 est trop mince. Pour régler le problème, des ailes provenant d’une 911 turbo incluant ses entrées d’air sont venues remplacer ceux d’origines.

Roues RUF à 5 rayonsRoues RUF à 5 rayons

Pour remplir les ailes maintenant beaucoup plus larges de cette 911, des roues RUF à 5 rayons ont été sélectionnées. Quant aux bas de caisses, ils ont été choisis dans le catalogue de Techart.

De belles fessesDe belles fesses

Quand est venu le temps de s’attaquer à la partie arrière, Jordan a jonglé pendant quelque temps entre le pare-chocs d’une 911 turbo 997 ou celui provenant de la GT2. Le choix s’est finalement arrêté sur la pièce venant du modèle turbo. Selon Jordan, les lignes de cette dernière sont plus fluides. Les feux arrières proviennent aux aussi de la 997 Turbo.

Pas de retenue avec l’aileron arrière. Ici, le modèle venant de la GT2 laisse clairement entrevoir les performances don sera un jour capable cette 911.

Finalement, il est temps de peinturer la voiture. Cette étape est cruciale pour que le résultat final soit à la hauteur des pièces qui l'équipent. Jordan a donc confié la voiture à un ami à lui, Stephen, de Labelle body Shop à Montréal. Plusieurs couches de peinture orange GT3 RS plus tard, cette 911 est fin prête pour la route.

Jordan a bien l’intention de compléter son projet grâce à l’ajout d’un compresseur ainsi qu’à l’aide d’une liste exhaustive d’accessoires intérieurs. Mais pour l’instant, prenons deux secondes pour admirer cette 911 de 15,000$ qui en a maintenant l’air de 200,000$!

Pour plus d'informations sur Paul, sa 911 et son entreprise d'achat personnalisé de voitures, visitez: www.paulmotorcompany.com

 

Articles Connexes: 
Array